Tawashis party

Pas besoin d’épiloguer sur ma longue absence, trop de choses à faire, un peu la flemme, voilà !

Pour fêter mon retour, je vous propose des petits tutos de tawashis. J’ai découvert leur utilité en lisant un billet sur le blog few stitches a day. J’ai trouvé l’idée géniale et m’en suis aussitôt fait quelques uns. Le hic fut de trouver de la 100 % total pur acrylique et ce dans des couleurs pas pourries, pas facile, Mais, j’ai trouvé ! en parcourant le site de Phildar à la période solde d’été, je suis tombée sur leur Phil Ecolo, 100 % bouteille recyclée à un prix très très agréable pour mon porte-monnaie. Bon, visiblement, ce tuyau est out maintenant car sur le site, il n’y a plus qu’une seule couleur, vraiment dommage.

J’ai eu la chance de trouver 2 couleurs parfaites à mon goût du moment moutarde et écru (je suis une dingue de moutarde…depuis quelque temps), j’en ai pris un stock, me suis fait un gilet que vous verrez bientôt et tout un tas de tawashis, aussi bien pour la vaisselle que pour la douche.

tawashis

Tout d’abord, une forme presque carré toute simple en rayure au point mousse en guise de lingette pour nettoyer tout mon plan de travail culinaire :

tawashi

Avec des aiguilles 3.5, montez 40 m, tricotez au point mousse en faisant 2 rangs d’une couleur et 2 rangs d’une autre couleur (commencez avec la couleur du rang de montage) et finissez par 3 rangs de la couleur du montage, rabattre toutes les mailles.
Ne coupez pas le fil car la bride qui servira à suspendre votre joli oeuvre est faite directement à la suite au crochet :passez un crochet n° 3.5 au travers de la maille restante, faire 21 mailles chainette, tournez le travail, et faites 1 maille serrée dans chaque maille chainette en commançant dans la 3 ème maille chainette à partir du crochet. Finir d’après le tuto en photos suivant :

tawashi

tawashi

tawashi

tawashi
Coupez le fil à l’endroit indiqué sur la photo, tirez avec le crochet pour le dégager et rentrez-le.

tawashi

tawashi
Un deuxième, qui peut servir aussi bien pour récurer vos casseroles que vous gommez sous la douche

tawashi
Toujours avec les aiguilles 3.5, montez 31 mailles. (tout est tricoté à l’endroit, point mousse oblige)

N’oubliez pas d’alterner chaque couleur tous les 2 rangs si vous voulez des rayures !

rangs d’augmentations :
rang 1 : (5 m, placer un marqueur, 1 jeté),6 fois, 1 m.
rang 2 : tricoter toutes les mailles.
rang 3 : (tricoter les m jusqu’au marqueur, glisser le marqueur, 1 jeté) 6 fois, 1 m
rang 4 : tricoter toutes les m.

répétez les rangs 3 et 4, 8 fois de plus, on obtient 91 mailles.

tricoter 6 rangs en enlevant les marqueurs au 1er rang.

rangs de diminutions :
rang 1 : (13 m, 2 m ensemble, placer un marqueur) 6 fois, 1 m.
rang 2 : tricoter toutes les m.
rang 3 : (tricoter toutes les m jusqu’à 2 m avant le marqueur, 2 m ensemble, glisser le marqueur) 6 fois, 1 m.
rang 4 : tricoter toutes les m.

Répétez les rangs 3 et 4, 8 fois de plus. on obtient 31 m.   Ne pas rabattre, mais coupez le fil en laissant une bonne longueur.

Avec le fil tout juste coupé, faire la couture de coté, sécurisez en faisant deux ou trois points, puis passer ce fil dans chaque maille du rang de montage et tirez fermement pour froncer. rentrer le fil. Reprenez la laine de votre pelote et passez-la au travers de toutes les mailles du dernier rang, tirez aussi fermement pour froncer. Faire une bride en maille chaînette à l’aide d’un crochet 3.5, coupez le fil et rentrez-le.

Un autre un peu zarb, mais j’aime bien sa forme pratique pour y glisser ses doigts :

tawashi
Tout au crochet, celui-là, n° 3.5.

crochetez un 1er bol uni :

Faites 3 maille en l’air pour 1 bride et 11 brides dans un anneau magique.
rg 1 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans la maille suivante,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 2 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 2 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 3 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 3 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 4 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 4 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 5 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 5 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 6 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 6 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.
rg 7 : 3 maille en l’air pour 1 bride, (1 bride dans chacune des 7 mailles suivantes,2 brides dans la maille suivante), répétez () jusqu’au bout du rg et finissez par 1 bride dans la m d’où « sortent » les 3 mailles en l’air.   Coupez le fil

Crochetez un 2ème bol en alternant les couleurs à chaque rang.   Ne coupez pas le fil !

Mettez les 2 bols l’un dans l’autre envers contre envers, réunissez-les avec le fil non coupé du deuxième bol par des mailles coulées en crochetant ensemble 1 maille de chaque bol, terminez par une vingtaine de mailles en l’air pour faire une bride. Fermez la bride et rentrez les fils.

Tawashi

Et enfin, un petit dernier qui est mon favori pour laver mes assiettes maintenant que mon lave-vaisselle a rendu l’âme, argh……

tawashi
Celui-ci est bête comme chou, voyez plutôt :

Encore et toujours avec des aiguilles 3.5, monter 24 mailles et faire 30 rangs de point mousse, ne pas rabattre, coupez le fil et laisser tel quel en attente.
en faire un second exactement identique mais dans une autre couleur, c’est plus sympa, mais ne coupez pas le fil.

Avec toujours le même crochet n° 3.5, vous allez assembler vos deux rectangles en faisant des mailles coulées avec le fil du second que vous n’avez pas coupé en passant le crochet dans 1 m d’un rectangle puis dans 1 m de l’autre rectangle puis dans chaque « boule » des cotés et dans chaque maille du rang de montage. Finissez comme les autres tawashis par une bride en maille chaînette.

tawashi

 

 

Comme le suggère la charmante qui s’occupe d’Abracadacraft, faites-les en coton pour le visage ou le corps, c’est moins agressif ! L’avantage de l’acrylique, c’est que vous n’aurez plus à utiliser (ou presque) de produit vaisselle ; si, si, comme vous, je fis une moue dubitative en le lisant, mais j’ai testé mon premier tawashi pour nettoyer une poêle bien noircie par la cuisson de foie de veau…ben…examen passé avec brio, ma poêle a repris son aspect d’origine sans une once de gras !

Donc, allez-y, lâchez-vous et n’achetez plus jamais une éponge de votre vie !

selection_abracadacraft

26 Comments. Leave new

je suis addict aussi, même pour le dernier petit coup sur les toilettes, celui qu’on passe avec quelques gouttes d’essence de lavandin… oui, madame ! et ces couleurs me vont aussi très bien. Ceci dit, s’ils sont en coton, il suffit de les faire bouillir de temps en temps !

Répondre

Ils sont bien jolis tes tawashis. Je te remercie pour les tutos et je les sélectionne sur Abracadacraft.
Comme clothogancho, j’ai fait les miens en coton, et je les passe à 60° dans mes lessives. ils sont toujours aussi beaux. J’en utilise même pour mon démaquillage quotidien (sous forme carrée tricotée ou ronde crochetée), en version mini riquiqui et eux aussi passent à 60° dans un petit filet à lingerie et sont toujours aussi parfaits après 2,5 ans d’utilisation.

Répondre

Merci beaucoup pour ces tutos, je suis convaincue, je vais essayer. Bonne journée.

Répondre
Sylvie (Avignon)
10 octobre 2013 8 h 21 min

Coucou Hélène,

Très bonne idée. Quand je pense que j’ai donné presque toute ma « vilaine » laine pure acrylique. Heureusement, il m’en reste une, couleur « éponge sale ». Y’a plus qu’à trouver (peut-être au fond de l’un de mes placards) une couleur plus claire parce que j’ai bien tes rayures.

Je termine mon troisième Fluff et j’attaque tes tawashis (je ne connaissais même pas le mot).

Merci encore de ton accueil avant-hier à ta boutique.

A bientôt,
Sylvie

Répondre
Sylvie (Avignon)
10 octobre 2013 9 h 16 min

Je fais mon savon moi-même. J’y ajoute lorsqu’il refroidit mais avant qu’il soit figé, mon parfum. Sylvie

Répondre

je profite d’une connexion qui marche 😉 pour te dire que j’ai envie de lâcher mes aiguilles pour sauter sur mon crochet mais je ne pense pas que tu seras d’accord 😉 … je vais taper dans mes stocks de coton et acrylique que je passerai ensuite à la teinture … et je mets ton tuto dans mes archives bien sûr!

Répondre

super pratique!

Répondre
Sept jours, sept liens | Knitted Art
10 octobre 2013 21 h 55 min

[…] Tawashis au tricot. […]

Répondre

Han! trop bien les tutos! Je m’y mets (presque) tout de suite 😉
Surtout que des potes ont eu la bonne idée de m’offrir des pelotes en acrylique il y a quelques jours, je vais avoir de quoi faire! \o/
Merci merci pour les tutos et à très vite!
des bises!

Répondre

Wow ! Ils sont sublimes, ces tawashis !!! merci pour les tutos ! je vais me pencher sur la question…

Répondre

je le fait!!!je le fait!!!!
oui!!!
mais lequel !!!
……un de chaque.

vite pour ce soir .oui je suis impatiente.

merci pour le tudo

Répondre

je ne connaissais pas, je fouille derechef dans ma corbeille à laine pour voir un peu s’il me reste de l’acrylique, merci pour les tutos

Répondre

Acrylique ?… Acrylique ?… Eh bien !
Une trêve s’impose : les tutos et réalisations sont trop incitatifs pour ne pas résister à la tentation des réaliser quelques armées des tawashis pour quelques joutes en cuisine !
Merci-Merci

Répondre

merci pour cette découverte, les couleurs choisies sont très douces et élégantes comme toujours ici !
je vais tester rapidement, j’ai déjà acheté l’acrylique, je ne suis pas habituée, je n’aime que les matières naturelles…

Répondre

Ah ravie de te lire à nouveau!! Merci pour ces tutos, ma liste des « to do » grossit!!! Tes réalisations sont bien chouettes!!!biz***

Répondre

J’aurais pas déjà 4 en-cours tricot/crochet et 2 en couture, je me laisserais presque tenter !
Ahlala, tenter par des accessoires de vaisselle, ce que tu arrives pas à nous faire 😀

Répondre

oh MERCI pour tous ces tutos ! hop ds ma liste 😉

Répondre

Un billet convainquant. Hâte de mettre des Tawashis dans tout la maison.
Et un grand merci pour les tutos.

Répondre

Super ! Ça donne envie. Mais pourquoi de l’acrylique ? Le coton, ça va pas ?
Merci pour le tuto !

Répondre
"you wash it, you wash it, mmmh it smell* like a……!" | ZoumZoumZen...!
22 décembre 2013 14 h 38 min

[…] ce n’est même pas obligatoire, regarder seulement ceux de Cléonis au point mousse, tous plus beaux les uns que les autres comme tout ce qu’elle […]

Répondre

Merci pour toutes ces explications bien claires. Je vais essayer d’en tirer profit. Merci.

Répondre
defi rouge saint-valentin | Ma Bonne Fée
12 février 2014 12 h 53 min

[…] les tawashi, je me suis inspirée des blogs suivants : maman crochet, cleonis, et surtout maille a l’envers. J’ai profité des soldes monoprix pour me procurer une […]

Répondre
mariegrimoires
25 mai 2014 20 h 22 min

Merci beaucoup pour ces tutos. J’ai réalisé 2 tawashis ce week-end avec. 😉
Je ferai un article sur mon blog la semaine prochaine avec des photos pour que tu voies le résultat. Encore merci !

Répondre
lavette va ! | Ma Bonne Fée
26 mai 2014 17 h 29 min

[…] débuter traditionnellement, j’ai grandement appréciées les explications de maman crochet, cleonis, et surtout maille a l’envers. Puis, je me suis librement inspirée du Flower square III de Color […]

Répondre
Tawashis | Les Grimoires de Marie
1 juin 2014 15 h 48 min

[…] Les deux premiers que j’ai réalisé, en tricot (bien moins rapide qu’au crochet mais très facile) : j’ai utilisé les tutos de Cléonis. […]

Répondre
Tawashi in, éponge out - Vence zéro déchet
27 septembre 2015 13 h 39 min
Répondre

J'adore vos petits mots !