Made in Creuse

septembre 06, 2014

Et c’est vrai ! Pendant mes vacances familiales, vadrouille de Dijon en Creuse en passant par Bourges (très joli centre ville) et le Poitou pour une cousinade endiablée, j’ai soudain réalisé que je n’étais qu’à quelques encablures de la filature Fonty, juste 30 petits kilomètres. Virée à Moulin Neuf obligée !!!

Jolie surprise, la filature se cache au creux d’un vallon charmant.

Je n’aurai jamais imaginé cela ! En arrivant sur place, j’ai trouvé les bureaux où une jeune femme très gentille nous a permis (mon chéri était avec moi) de nous promener dans la filature malgré le fait que nous étions un jeudi et que les locaux ne sont ouverts au public que le mercredi après-midi. Nous avons eu cette chance car nous venions de loin et que l’activité venait juste de reprendre après les vacances d’été.
Nous nous sommes faits petites souris et nous nous sommes faufilés parmi les machines impressionnantes (ah ! La cardeuse !) et avons quand même pu discuter avec quelques dames adorables qui ont tenu à coeur de nous expliquer un peu le fonctionnement de la filature.
J’ai fait un petit film, bon, j’avoue, de très mauvaise qualité, n’ayant que mon I bidule pour filmer, mon apn étant resté dans ma chambre, hem, hem…

Je suis comme une folle, tombée dans la caverne d’Ali Baba !

Ce fut un bonheur de voir tout cela, une vraie entreprise à taille humaine, je ne pensais même pas que les étiquettes étaient posées à la main :

Il y a bien sûr un lieu de perdition chez Fonty et là, vous imaginez que le temps est passé à la vitesse de l’éclair, argh, que choisir quand vous avez des étagères débordantes d’écheveaux en tout genre ???
Après moult hésitations, tergiversation, je suis repartie avec un énoooorme paquet de laine (sans nom) d’un beau vert bronze choisie par Monsieur pour son usage personnel (un gilet ?), un énoooorme paquet d’écheveaux d’alpaga bleu, un enoooorme cône de Super Tweed framboise et 2 pelotes de Gengis Kahn 2 fils (100 % duvet de yack)

Dorénavant, quand vous tiendrez une pelote de laine Fonty entre les mains, ayez une pensée pour la demoiselle si mignonne qui a soigneusement mis en place l’étiquette !
Vive le Made in Creuse !!

Tags:

Related Posts

Passion Tricot n°5
Hexagone

22 Comments. Leave new

Très très bien ce petit film! ça fait du bien de voir qu’une entreprise à taille humaine qui produit de la qualité existe!

Répondre

génial!!le bol.
l année dernière moi aussi petit tour chez fonty,manque de bol c était fermer!!!!ma cb a dit ouf!!!et mon mari aussi 🙂

Répondre

C’est comme la Filature du Valgaudemar (Hautes-Alpes)… perdue dans un écrin de verdure alpestre… On aime…

Répondre

Ton reportage est très sympa. J’aime cette filature et c’est la raison pour laquelle, j’aime y aller de temps car je n’habite pas trop loin.

Répondre

Yes made in local! Laine que l’on peut retrouver à Avignon chez KALATE (place St Didier) !

Répondre
Catherine Bucciarelli
6 septembre 2014 13 h 53 min

Merci Hélène pour ce reportage
J’étais déjà une adepte de Fonty, mais cela me conforte dans mon choix de les faire travailler
Mais on ne trouve pas tout en magasin, je n’avais jamais vu l’Alpaga, je vais chercher…

Catherine

Répondre

Je comprends le plaisir ressenti : nous avons découvert cet été la filature du Valgaudemar, dans les Hautes-Alpes et j’ai de quoi tricoter pour quelques temps 😉
Bon week-end

Répondre

Très sympa ce petit reportage, j’y suis allée l’année dernière mais il n’y avait pas grand chose en promotion. J’ai eu moins de chance.

Répondre

merci pour ce petit film, j’aimerai voir ça de plus près

Répondre

oh super chouette ! quelle chance !

Répondre

Magnifique reportage et très intéressant en plus! J’imagine dans quel état je me serais trouvée à ta place. Merci pour cette belle découverte.

Répondre

eh oui… les chemins de nos vacances finissent un jour par mener chez Fonty, et si toutes les filatures se trouvent dans des vallons en bordure de rivière c’est qu’initialement il fallait laver la laine, activité aujourd’hui extrêmement surveillée et réglementée. Tu as été bien raisonnable, je trouve et en tout cas, ce petit film est un bel hommage à cette petite entreprise. Ce que je trouve dommage c’est qu’on soit obligée d’en passer par le « made in », pourquoi ne pas dire « fabriqué en France » ? Attendons un peu maintenant de voir comment tu transformes miraculeusement le produit !

Répondre

Habitant à 20km, j’y fait des descentes régulièrement … Ils sont vraiment très sympas !

Répondre

Très sympa ce petit reportage, j’ai toujours rêvé d’aller visiter des filatures, alors merci ! 🙂
By the way, très sympa le shopping, tu vas nous tricoter des merveilles avec tout ça !

Répondre

‘Très sympa ton mini reportage et montage ! Je ne vais plus regarder mes pelotes de la même manière ! Et j’aurai une raison de plus pour craquer davantage 😉

Répondre

Merci de partager avec nous cette géniale expérience !!!

Répondre

ah j’ai bien envie d’aller y faire un tour tiens!!!

Répondre

J’ai la chance de la visiter l’année dernière avec Aline pour guide.
Pour celles qui le souhaiteraient la visite sera possible fin octobre pendant les journées de la laine de Felletin.

Répondre

Tentatrice!!!!
Grand merci d’avoir pris le temps de faire un post pour ce partage.
Belles mailles.

Répondre

Merci pour ce chouette reportage, ça donne envie !

Répondre

Merci pour cet article et cette vidéo. Effectivement, cela donne envie d’y aller et d’y acheter peut-être quelques pelotes.

Répondre

Quelle chance ! Je rêve de visiter une filature !

Répondre

J'adore vos petits mots !