J’ai cousu !

mars 16, 2015

Si, si, si…Et j’en suis moi-même étonnée…Bon, pas des folies, mais quand même de quoi éviter à Monsieur un passage en boutique pour remplacer son jean fétiche usé plus qu’usé et une chemise en prime.

Une très bonne copine (merci Limine !) m’a motivée, d’abord parce qu’elle en a cousu un pour le sien Monsieur et pour elle-même et ensuite parce qu’elle m’a prêté les 50 feuilles A4 (coupées puis assemblées avec une patience d’ange) du patron du fameux jean 1083, mis gracieusement et sympathiquement à disposition en fichier pdf !

Ce jean est parfait, le patron est nickel, tout tombe juste, la coupe classique (style 501) est agrémentée de tous les détails qui ne feront pas dire à vos copines : « c’est toi qui l’a fait ? » (genre de compliment qui ne fait pas forcément plaisir si vous voyez ce que je veux dire…) !

jean 1083

Cela demande quand même un petit niveau de couture car il n’y a pas d’explications sur le montage. Il suffit de se munir d’un jean tout fait et de le regarder sous toutes les coutures pour comprendre. J’ai utilisé 3 fils différents, l’un bleu pour les coutures internes, un plus épais de cet indéfinissable orange sale pour les surpiqures et un autre fil normal rouge.

Braguette boutons, fonds de poche en coton écru.jean 1083

Poches rivetées.

jean 1083

 

Ne pas oublier la surpiqure coté dos le long des poches devant !

jean 1083

Poches dos toutes simples.

jean 1083

L’utilité du fil rouge

jean 1083

Coquetterie cachée que j’aime, les deux coutures de cotés sont bordées d’un biais rouge ! Merveilleuse toile de jean de Bennytex, tellement beau que j’en ai commandé 5 mètres de plus (attention, jean très brut, raide mais qui s’assouplit au lavage, le tissage est très élégant, très japonisant je trouve, d’un beau bleu très sombre) car évidemment, Monsieur ne veut plus jamais acheter un jean de sa vie, hum, hum…(je lui en ai déjà fait un deuxième depuis).

 

Passons à la chemise, je suis partie d’un patron de ce livre que j’affectionne au plus haut point pour sa qualité et la précision des patrons, le voici dans sa version française :

IMG_0328

 

Je l’avais déjà utilisé il y a fort fort longtemps pour coudre une chemise en liberty pour un anniversaire de garçon 2.

J’ai opté pour la chemise n° 1 avec col classique (que j’ai boutonné), cette version est un peu plus près du corps car il y a des pinces au dos. Je me suis amusée car réalisée en velours milleraies légèrement stretch, elle a testé ma résistance nerveuse ! Impatiente comme je suis, je ne bâtis pas, résultat : coudre à 2 à l’heure avec les doigts qui repoussent le tissu en non-stop pour éviter les décalages au combien agaçants mais inévitables de ce tissu (je bénis le soulève-pied au genou de ma Bernina). En fait, je n’aurai pas dû montrer à Monsieur ce coupon orange que j’avais en stock, ça m’apprendra !

chemise

Patte capucin au manche, je devrais d’ailleurs songer à mettre un bouton au milieu de la patte, j’ai oublié…

 

Boutons cousus en « patte d’oie », encore une coquetterie de dandy qui montre que les boutons sont cousus main, le luxe qui ne sera remarqué que par les avertis…

IMG_0327

 

Hirondelle de renfort, cela aide aussi à avoir un ourlet non godailleux sur une forme très arrondie au bas.

IMG_0309

Col boutonné. Bon, là, ce n’est pas ce que j’aurai choisi comme col. J’ai écouté les doléances de Monsieur. J’aurai préféré un col semi-italien court. Monsieur le voulait boutonné, mais celui proposé par le bouquin est très grand, très col à l’ancienne, à porter avec foulard, donc non, cela ne convenait pas du tout. J’ai triché en boutonnant un col classique. Je ne suis pas tailleur, donc évidemment, mon col classique boutonné n’a pas l’angle idéal et le pire : les boutons !! Ils ont hélas tous la même taille. Je n’avais évidemment pas en stock les tous petits boutons pour le col. Je suis passée outre même si pour faire le dandy jusqu’au bout, il faudrait 3 tailles de boutons, 1 pour le corps et les poignets, 1 pour le col et les pattes capucin et 1 (bouton plus plat) pour le pied de col…Si vous avez des tuyaux de fournisseur, n’hésitez pas !

IMG_0315

 

J’ai poussé le vice à n’avoir aucune surpiqure sur l’empiècement des épaules. Truc appris dans un autre bouquin japonais sur les chemises d’homme. Lors de ma prochaine couture chemise pour Monsieur (ou moi d’ailleurs, j’ai bien envie d’une chemise blanche en batiste), j’en profiterai pour vous faire un tuto du truc qui est juste génial.

IMG_0316

 

IMG_0317

Velours milleraies en stock depuis des lustres mais certainement en provenance de Fabrics Addict !

Me voilà condamnée à partie à la chasse de boutons et de tissus pour agrandir la collection de chemises de Monsieur. Je continuerai avec de la couture fille dans un prochain billet, ben voui, je ne me suis pas oubliée, je vous rassure et en attendant, je vous propose de faire une visite chez une charmante personne : Claire. Dans son blog, l’Atelier du Second , Claire a eu la très bonne idée de proposer des podcasts pour partir à la rencontre de créatrices d’horizon divers sous la forme d’une conversation amicale.

Très jolie idée, j’ai adoré écouter les 3 premiers tout en tricotant !

Si cela vous dit, c’est ici

Tags:

32 Comments. Leave new

Je suis totalement admirative 🙂

Répondre

Alors là, alors là, alors là, je suis sans voix… béate d’admiration !

Répondre
les toiles des neiges
16 mars 2015 23 h 28 min

et bien quand tu couds, tu ne fais pas les choses à moitié ! ce jean est tout simplement parfait !!!

Répondre

alors la!!!on ne joue pas dans la même cour.c est carrément génial.
un grand bravo…

Répondre

Wahou!! je suis admirative!!! c’est superbe et tous ces détails…Vraiment bravo!

Répondre
Renée Claire
17 mars 2015 0 h 40 min

Magnifique! Quel talent !

Répondre

ha la la chère Hélène , que dire ? Je suis sans voix, époustouflée, envieuse !!! Je suis comme pamina, béate d’admiration !
Une autre de tes admiratrices dit » »on ne joue pas dans la même cour » .C’est bien vrai aussi pour moi . Jamais, je n’oserais monter ces pages à mon tendre. J’aurais bien trop honte de moi !!
Parmi les mille détails..j’aimerais bien savoir quelle machine est parvenue à traverser ces épaisseurs ,où tu as bien pu trouver ces rivets et boutons spéciaux, Et ta patte de boutonnage ! Quelle merveille . Tu as des doigts d’or chère Hélène . Mille bravos .

Répondre

Alors là, bravo ! C’est niveau experte +++ pro !

Répondre

T’as trop bien bossé!!! J’adore!! Et les finitions… no comment!!!!….

Répondre

ouh la la ! une entreprise de haut niveau :un atelier clandestin à toi toute seule ! chapeau, jamais je ne me lancerai dans une aventure aussi périlleuse, il fallait ta patience, ton soin, tes exigences pour y arriver, bravo.

Répondre

Wahou ! là, j’ai la bouche ouverte, je suis en apnée ! Bravo…

Répondre

Quel travail, bravo

Répondre

Wow! Beau travail! Je suis époustouflée! Et les finitions, absolument parfaites!
Je viens tout juste d’écouter ton podcast, un très beau moment!

Répondre

Merci Hélène pour ce petit message, du coup je suis allée visiter le site et je me suis commandée un jean (par contre tout fait celui-là), mais j’apprécie de faire fonctionner une entreprise française. Par contre, je voulais voir par curiosité et je n’ai pas trouvé le kit du jean à coudre soi-même ??
Bonne journée
Encore Agnès

Répondre

ah ouais quand même… pff bluffée!

Répondre

tout est dit! travail de perfectionniste qui ne faillit pas une seule seconde et qui fait plus d’une envieuse !

Répondre

Je ne trouve pas les mots !
C’est incroyable un tel niveau …
Bravooooo

Répondre

Je n’en reviens toujours pas des merveilles que tes doigts arrivent à faire !

Au fait, à propos de chemises, quelle honte, j’ai toujours le livre que tu m’as prêté il y a une éternité… plus de 2 ans !
Je l’ai revu en rangeant mon bureau ces jours-ci et me suis dit qu’il fallait vraiment que je te l’envoie… on progresse, j’y pense !

Répondre

je suis scotchée par ton jean!!!! il est tout simplement parfait!!! ta chemise aussi bien sûr!

Répondre
Abracadacraft
18 mars 2015 10 h 37 min

Ne dis jamais ça à mon homme, il serait capable de me demander la même chose. Je ne connaissais pas les coutures de boutons en pate d’oie et je trouve ça très élégant. Quant à cette toile de jean, je sens que je vais passer commande, mais pour me faire des cabas.

Répondre

Ah ben si ça, ça ne donne pas envie de se mettre à la couture… Je suis admirative. Et j’aime beaucoup la couture en patte d’oie, je retiens. Merci pour ce billet ô combien inspirant!

Répondre

je suis bluffée! La perfection existe j’en suis sûre lorsque je vois un travail aussi soigné
Bravo!

Répondre

C’est tout simplement magnifique. Je suis admirative. Tu m’as donné envie de me lancer pour faire un jean à mon mari. J’ai deja téléchargé le patron, le tissus arrive demain. Par contre je ne sais pas si les marges de coutures sont comprises sur le patron du site 1083 et de combien elles sont. Pourrais tu me renseigner. Merci d’avance. Muriel

Répondre

Waouh… Quel boulot ! Et quel rendu ! C’est magnifique !

Répondre

Un jean 1083! ça fait plaisir, j’ai fait une toile à partir de ce patron et c’est vrai que ça tombe nickel. Autant te dire que je vais très largement m’inspirer de tes finitions pour faire les miennes. Je frétille littéralement en voyant la qualité de ton travail.

Répondre

Je suis restée bouche bée en voyant le jean’s ! Waou quelle réalisation parfaite ! Je rêve de pouvoir accomplir un tel chez d’œuvre !

Répondre

« C’est toi qui l’a fait? » Alors là, j’en reste bouche bée d’admiration! Les mots me manquent tellement c’est beau, précis, parfait….

Répondre

Tout est dit… Mais quand même….bravo !!!! travail de pro… Pas de doute on n est pas tous égaux! J y arriverai peut etre dans dans ma prochaine vie

Répondre
DESSE Isabelle
28 mars 2015 10 h 06 min

Félicitations!
Le plus simple pour trouver les boutons c’est de récupérer les boutons des chemises usées .
les boutons sont de taille différente et vieillissent moins vite que le tissu.
Bonne couture

Répondre

Super beau ce jeans, bravo! Le niveau couture est très haut mais ça je le savais ,
Toutes les réalisations sont belles , ,félicitations
Bonne journée

Répondre

C’est toujours un plaisir de venir te rendre visite. tes cousettes sont toujours aussi magnifiques. Je comprend l’engouement de monsieur, te voilà prise au piège. J’ai hâte de voir ce que tu as réalisé pour toi.

Répondre

Bonjour,
Bravo pour le jean 1083 ! C’est très réussi, on dirait un vrai 😉
J’en profite pour poser une question : les marges sont-elles comprises ou non dans leurs patrons ? J’aimerais tenter le jean droit pour femme et j’ai un doute à ce sujet.
Merci pour l’info.

Répondre

J'adore vos petits mots !